dimanche 18 septembre 2016

Préparer son scénario : LETTRES DE SANG, Introduction




Bien le bonjour les amis. J’espère que vous allez bien en ce week-end des journées du patrimoine.

Cette semaine j’ai évoqué le financement participatif des Aliénés de Cthulhu (et je vous invite à vous rendre sur l’article antérieur et cliquer sur le lien ulule) et la soirée « Cthulhu » organisée par Nolife. Sans-Détour a annoncé cette fameuse soirée du 2 Octobre, donc je me demande s’il n’y a pas là, un partenariat direct  étant donné que le « Cthulhu » affiché sur l’image était de la même typo que celui du JDR. Je n’ai pas plus d’infos que vous (oui comme à chaque fois) pour l’instant et ne sais pas en quoi cela consistera.

Autre info maintenant, Maxime Robinet a mis en ligne, hier soir, l’introduction de sa partie « Delta Green » sur la chaîne Globtopus qu’il jouera en v7 ; je vous invite à jeter un œil.

Les prochaines sorties de Sans-Détour se profilent et j’en parlerai un peu plus dans l’article du milieu de semaine.

Toujours est-il que maintenant que ces  infos ont été couvertes, nous allons pouvoir passer au second scénario présenté sur ce blog :     

  

Lettres de Sang, Introduction

Il s’agit du second scénario disponible dans le Manuel du Gardien. Totalement en contraste avec le premier scénario proposé, celui-ci se déroulera dans la non moins célèbre ville d’Arkham et son système ne sera pas linéaire, mais surtout centrée sur des PNJs.

En effet, dans le premier scénario, l’action était centrée sur des lieux et des journées et les évènements étaient planifiés à l’avance (ce qui était très agréable pour commencer). Ici, ce sont les PNJs  qui sont au cœur de la conception du scénario et de sa manière d’évoluer au fil de la partie. Avec cela, il y a une intrigue générale, quelques lieux spécifiques dans lesquelles les investigateurs se rendront afin d’éventuellement, trouver des indices qui les mettront sur la voie du coupable. Pendant ce temps, l’environnement évolue selon les envies du Gardien, tandis qu’une calamité lovecraftienne attend son heure. Le Gardien est aussi invité à « gonfler » le scénario, ajouter ou modifier des choses et surtout choisir son coupable, les évènements qui découleraient des priorités des PNJs ainsi qu’un système de compte à rebours sur la ville et des effets surnaturels qui se ressentiront tant que les investigateurs n’auront pas mis la main sur l’objet volé ; mais nous y reviendrons.

C’est un scénario plutôt compliqué à mettre en place de prime abord, voilà pourquoi je voudrais ici, vous donner un peu ma méthode pour, non seulement préparer le scénario, mais essayer de le rendre vraiment palpitant pour les investigateurs.

Je vous partagerai mes partis pris, ma propre intrigue en tant voulu et vous montrerais comment ajouter de l’histoire dans l’histoire afin d’offrir plus de possibilités aux investigateurs ainsi qu’une diversité d’évènements possibles selon les choix faits par ces derniers.


Mais avant cela, je vous situe l’intrigue :


Un riche excentrique vivant en bordure d’Arkham, meurt de vieillesse. Son patrimoine est transmis à une famille par alliance vivant à Providence. Celle-ci fait appel à l’Université de Miskatonic pour les aider à évaluer et archiver un document très rare concernant les Procès en Sorcellerie d’Arkham. Un des professeurs d’Histoire appelé Charles Leiter, en charge des Papiers, meurt dans son bureau des suites d’un arrêt cardiaque dans des circonstances pour le moins étrange. On se rend compte rapidement que les Papiers ont eux aussi disparus ; ce qui est possiblement une catastrophe pour la réputation de l’Université. Le Doyen Bryce Fallon fait appel à nos investigateurs pour tenter de retrouver ces Papiers, mais rien ne les a préparées aux embuches disséminées dans cette enquête. 


Composition du scénario :

On retrouve tout d'abord la première page de présentation typique des scénarios du commerces, avec les informations générales ainsi que la chronologie des évènements et les informations à savoir concernant Charles Leiter; le professeur victime d'une crise cardiaque dans son bureau, à l'Université.

Ensuite, après quelques conseils et explications rapides, chaque page est dédiée à un PNJ, le scénario est principalement composé de ces pages. Il faut alors comprendre la façon de jouer de ses PNJs et récolter les informations sur eux et celles qu'ils ont en stock pour les investigateurs (ainsi que celles qu'ils cachent).

Au milieu de ces pages de PNJs, il y a des informations importantes à prendre en compte pour le scénario lui-même et la façon d'y jouer; ce qui peut être contraignant à première vue pour s'organiser.

Puis vient des descriptions de lieux, ainsi que les descriptions de l'horreur qui se cache dans l'intrigue, et là encore, il faudra essayer d'assembler ça avec les rôles que vous allez attribuer aux PNJs (et leurs actions dans l'Histoire). Ce n'est donc pas simple à première vue, car tout fonctionne comme un puzzle à assembler et il ne vaut mieux pas oublier un seul détail; car même ce dernier est très important dans le bon fonctionnement de la partie.

Il faudra faire des choix, dans la façon dont va évoluer la ville, ce que feront les PNJs une fois que les investigateurs auront le dos tourné, si ceux-ci croisent d'autres PNJs (quand et comment ?); le tout en sachant que vos investigateurs vont forcément casser votre organisation en fonction de leurs choix.

Cela m'a demandé un sacré boulot et je ne suis pas encore sûr que tout soit au point, mais j'ai compris la façon dont fonctionne le scénario dans son entièreté et ça, c'est déjà pas mal je puis vous l'assurer.

 ________________________________________________


Etant donné que l’article serait trop long pour vous parler de ma méthode et de mes partis pris pour l’intrigue, nous en resterons à cette introduction pour l’instant.
Un article vous fera part de ma méthode, je dédierai aussi un article à la banque d’images, mais j’attendrai que ma partie soit jouée pour vous dévoiler mon intrigue.

Durant les périodes à venir pour le blog, il y aura non seulement des rapports d’aventure de ce scénario édités chaque semaine, mais aussi des articles dédiés au jeu « Les Contrées de l’Horreur » (jeu de plateau dans l'univers de Lovecraft); afin de varier un peu.

Je vous donne donc rendez-vous en milieu de semaine pour un article traitant des nouvelles diverses et variées ainsi que de la suite du programme.
Passez un agréable dimanche et à très vite !



Dieter Crane : Rédacteur en Chef et Gardien débutant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire